Débroussaillage

Les nombreux incendies de l’été 2017 dans le sud-est et particulièrement dans les Bouches-du-Rhône, nous démontrent encore la violence du phénomène incendie. Or cette menace peut être éviter grâce à de simples précautions. L’article L 321-5-3 du Code Forestier, confirmé par la loi d’orientation de juillet 2001 sur la forêt, définit le débroussaillage comme un acte civique responsable et obligatoire, c’est donc un devoir !

Mais qu’est-ce que le débroussaillage ? Cela consiste à diminuer l’intensité et la propagation de la végétation autour des habitations et autres locaux. Votre propriété est située en proximité de forêt ? Si oui, elle est vulnérable. Elle peut subir un incendie bien que son origine soit éloignée, et favoriser son extension. Le débroussaillage permet donc de lutter contre la propagation des incendies, facilite la circulation des sapeurs pompiers entre habitations, et apporte netteté et propreté à votre terrain ! En fonction de la vitalité de repousse de la végétation, le débroussaillage doit s’effectuer au minimum tous les deux ans. Une visite est souvent nécessaire pour prendre connaissance des accès et types de végétation afin d’établir le devis qui vous est offert. N’hésitez donc pas à nous contacter.

Réglementation sur les zones concernées par le débroussaillage :

  • Tous les abords des constructions, chantiers, travaux ou habitations situés à moins de 200 m. des forêts(Art L 322-3 du code forestier)
  • sur une profondeur de 50 mètres autour de l’habitation et de 10 mètres de part et d’autre des voies privées.

 

Pour information, le Maire de votre commune, assurant le contrôle de l’exécution du débroussaillement, peut vous mettre en demeure de réaliser les travaux dans un délai fixé. Pour plus de renseignement sur la législation, cliquez sur le Guide complet sur la protection incendie et voici ici un document préfectoral sur les conditions d’autorisation de brûlage dans les Bouches-du-Rhône.

En pratique, il est vivement conseillé d’effectuer le débroussaillage pour : 1. Isoler à 3 mètres votre habitation de la végétation. 2. Supprimer les branches basses des arbres (souvent mortes) à moins de 3 mètres du sol. 3. Zone des 50 m. : séparer de 3 mètres les houppiers des arbres évite les feux de cime destructeurs. 4. Supprimer les arbustes sous les arbres à conserver est conseillé. 5. Limiter les plantes inflammables en façades et près des ouvertures et charpentes apparentes.

Débroussaillage

Débroussaillage de chênes kermès en pinède

Débroussaillage

Débroussaillage à Saint Marc Jaumegarde